Version française

Vincent Lefèvre's Blog (in English, when available)

List of titles. Filtering by Javascript not available.

All blog items (this page takes several hundred of kilobytes).

I am also on Twitter (English / French tweets) and on the Framapiaf Mastodon instance.

[XML]

[2019-06-19 21:25:03 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-06-14/2019-06-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Groundhog Day (1993) (Un jour sans fin), de Harold Ramis [AC]

Excellent! Vu à la télévision (plusieurs fois, je crois bien), et pour la première fois au cinéma, en 35 mm à l'Institut Lumière lors de la nuit Bill Murray.

Le daim, de Quentin Dupieux [AC]

J'ai beaucoup aimé. Une comédie absurde, comme on pouvait s'y attendre chez Quentin Dupieux… Avec Jean Dujardin et Adèle Haenel, tous deux excellents.

Sortie en France le 2019-06-19.

Charlotte a du fun (Charlotte a 17 ans), de Sophie Lorain [AC]

Film québécois en noir et blanc mettant en scène 3 filles de 17 ans et autres jeunes. Avec sous-titres. Bien, mais un peu long. Bonne dernière scène, style Bollywood.

Sortie en France le 2019-06-12.

Ma, de Tate Taylor [AC]

J'ai plutôt bien aimé, notamment vers la fin.

Sortie en France le 2019-06-05.

Greta, de Neil Jordan [AC]

Assez bien, mais prévisible et avec de grosses invraisemblances sur la fin.

Sortie en France le 2019-06-12.

La prima notte di quiete (1972) (Le professeur), de Valerio Zurlini [AC]

Bonne première heure. Trop long. Très belles restauration et copie 4K (vu en 4K au Cinéma Opéra à Lyon).

Reprise en France le 2019-06-12.

Tenzo, de Katsuya Tomita [AC]

Documentaire qui se laisse voir.

Vu au Comoedia à Lyon dans le cadre du festival Les Saisons Hanabi (qui a lieu dans toute la France).

Sortie en France le 2019-06-18.

Bharat, d'Ali Abbas Zafar [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-06-05.

Les particules, de Blaise Harrison [AC]

Pas mal. Un film quasi-expérimental et onirique, dont l'intérêt principal est l'atmosphère visuelle et la bande son. Le style me fait penser à Philippe Grandrieux.

Sortie en France le 2019-06-05.

Ten Years Japan (Anticipation Japon), d'Akiyo Fujimura / Chie Hayakawa / Kei Ishikawa / Yusuke Kinoshita / Megumi Tsuno [AC]

5 histoires inégales. La première et la quatrième sont bonnes, le reste est ennuyeux.

Vu au Comoedia à Lyon dans le cadre du festival Les Saisons Hanabi.

Sortie en France le 2019-06-17.

Les hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman / Eléa Gobbé-Mévellec [AC]

J'ai moyennement aimé. Film d'animation trop statique. Et la langue des personnages n'est pas respectée (mais ce n'est ici pas très gênant): le film est en français. De plus, le sujet a déjà été abordé, si bien que le film perd de son intérêt.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la première édition du festival Et pourtant elles tournent! (festival de réalisatrices ayant lieu dans l'agglomération lyonnaise), en présence de la co-réalisatrice Eléa Gobbé-Mévellec. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de Yasmina Khadra. Les acteurs donnant leur voix ont été filmés pour inspirer les animateurs, mais il n'y a pas eu de rotoscopie les concernant.

Sortie en France le 2019-09-04.

Zombi Child, de Bertrand Bonello [AC]

Globalement hermétique et sans émotion. La première moitié est pas mal, mais la seconde n'apporte plus rien et est ennuyeuse. On ne voit pas où le réalisateur veut en venir. Concernant un des sujets abordés, mieux vaut revoir l'excellent film The Serpent and the Rainbow (1988) (titre français: L'emprise des ténèbres) de Wes Craven.

Sortie en France le 2019-06-12.

[2019-06-06 23:19:54 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-05-30/2019-06-06)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Je rappelle le film à voir absolument en ce moment: la Palme d'or Gisaengchung (Parasite), de Joon-ho Bong [AC], un de mes films préférés depuis le début de l'année.

Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC]

J'ai adoré. Un film très surprenant. Vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon. Prix du Jury à Cannes.

Sortie en France le 2019-09-25.

Venise n'est pas en Italie, d'Ivan Calbérac [AC]

On rit beaucoup. Et on ne sent pas du tout qu'il s'agit d'une adaptation d'un roman.

Sortie en France le 2019-05-29.

Ying (Shadow), de Yimou Zhang [AC]

Visuellement magnifique, avec ses couleurs en majorité dans les noir et blanc (en gros, tout sauf le corps humain et le sang). Mais quasiment sans émotion et un peu difficile à suivre dans les détails.

Vu aux Alizés à Bron, dans le cadre de la 9e édition du Festival du cinéma chinois en France. Un problème (soulevé à la fin du film): les sous-titres (faits pour le festival) disparaissaient souvent beaucoup trop rapidement, si bien qu'on n'avait pas le temps de les lire.

Une part d'ombre, de Samuel Tilman [AC]

Un bon thriller psychologique.

Sortie en France le 2019-05-22.

L'autre continent, de Romain Cogitore [AC]

Joli film, avec un très bon duo Déborah François / Paul Hamy et une belle musique. Je recommande de ne pas lire le synopsis, qui fait une révélation sur une petite surprise au début du film.

Sortie en France le 2019-06-05.

Le jeune Ahmed, de Jean-Pierre Dardenne / Luc Dardenne [AC]

J'ai bien aimé. Genre et style usuel des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-05-22.

Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma [AC]

J'ai assez bien aimé: très belle photographie, mais le film est long et manque de rythme et d'émotion; seule la scène centrale sort du lot. Avec trois de mes actrices préférées: Adèle Haenel, Noémie Merlant et Valeria Golino.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière lors d'une séance spéciale abonnés, invités dans le cadre des 100 ans du SLEC.

Sortie en France le 2019-09-18.

Daguerréotypes (1976), d'Agnès Varda [AC]

Documentaire assez intéressant sur la vie dans des commerces d'une rue à Paris (la rue Daguerre) en 1975, là où habitait la réalisatrice. Avec aussi un magicien. Rien de bien extraordinaire, mais ça se laisse voir.

Vu en version restaurée numérique 2K au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre d'un hommage à Agnès Varda.

Syn (Le fils), d'Alexander Abaturov [AC]

Documentaire sur la formation des recrues pour les forces spéciales russes Spetsnaz, tourné à la suite d'un décès. Pas mal. Deux belles scènes la nuit.

Sortie en France le 2019-05-29.

Documenteur (1981), d'Agnès Varda [AC]

Pas terrible. Il manque un scénario. Vu en version restaurée numérique au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre d'un hommage à Agnès Varda.

Sibyl, de Justine Triet [AC]

Je n'ai pas aimé et je me suis ennuyé. Le scénario est déroutant avec ses flashbacks. De plus, les personnages ne sont pas attachants.

Sortie en France le 2019-05-24.

Dolor y gloria (Douleur et gloire), de Pedro Almodóvar [AC]

Bavard et sans émotion. J'ai détesté.

Sortie en France le 2019-05-17.

[2019-05-29 22:48:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-05-08/2019-05-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Gisaengchung (Parasite), de Joon-ho Bong [AC]

Superbe, surtout pour le scénario, mais aussi pour la mise en scène et les acteurs. Le film mérite amplement sa Palme d'or (ce qui est assez rare, je trouve).

Vu en avant-première, si bien que j'ai eu la chance de ne pas avoir vu la bande-annonce auparavant.

Sans rien dévoiler, ce film m'a fait penser à un film japonais et à un film sud-américain de ces dix dernières années.

Sortie en France le 2019-06-05.

Mon inconnue, de Hugo Gélin [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très belle histoire, dans la lignée de About Time (2013) (Il était temps). Excellent duo François Civil / Joséphine Japy.

Sortie en France le 2019-04-03.

Following (1998) (Following - Le suiveur), de Christopher Nolan [AC]

Très bon scénario. Film vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Christopher Nolan.

Unga Astrid (Astrid), de Pernille Fischer Christensen [AC]

Très beau film. Présenté comme un biopic sur la romancière suédoise Astrid Lindgren, il s'agit en fait de ce qui se passe avant que celle-ci écrive. Notons que pour une fois, les langues des personnages sont respectées.

Sortie en France le 2019-05-08.

Kalank, d'Abhishek Varman [AC]

Très bien, même si le film manque de rythme. Bonne mise en scène.

Sortie en France le 2019-04-17.

Long Shot (Séduis-moi si tu peux!), de Jonathan Levine [AC]

J'ai plutôt bien aimé. On ne rit pas énormément, mais le côté romantique fonctionne bien avec le très bon duo Charlize Theron / Seth Rogen.

Ah, et le titre français est complètement nul.

Sortie en France le 2019-05-15.

Yo Imposible, de Patricia Ortega [AC]

Belle mise en scène pour un sujet délicat (déjà abordé par deux autres films sud-américains). En revanche, le film tourne un peu en rond.

Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne, à une séance de rattrapage des 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain, où il avait obtenu le Prix du Public.

All Dogs Go to Heaven (1989) (Charlie, mon héros / Charlie, tous les chiens vont au paradis), de Don Bluth / Gary Goldman / Dan Kuenster [AC]

Visuellement, très bonne animation. Nettement moins bien concernant le scénario. Vu en VF, seule disponible, mais ça ne pose pas de problème.

Reprise en France le 2019-04-24.

John Wick: Chapter 3 - Parabellum (John Wick Parabellum), de Chad Stahelski [AC]

Pas mal. Quelques scènes de combats originales et jouissives, comme celle avec le lancer de couteaux et surtout celle avec les chiens. Mais c'est le seul intérêt du film, qui est par ailleurs trop long.

Sortie en France le 2019-05-22.

The Dead Don't Die, de Jim Jarmusch [AC]

Pas mal. Un film de zombies humoristique, malheureusement trop mou.

Sortie en France le 2019-05-14.

Un flic (1972), de Jean-Pierre Melville [AC]

J'ai moyennement aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Le cercle des petits philosophes, de Cécile Denjean [AC]

Documentaire à intérêt limité.

Sortie en France le 2019-04-17.

Quand tu liras cette lettre (1953), de Jean-Pierre Melville [AC]

Moyen. Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Les enfants terribles (1950), de Jean-Pierre Melville [AC]

Film très théâtral. Je n'ai pas accroché. Et surtout, les acteurs sont trop âgés pour leurs rôles: ils ont 25/26 ans, et cela se voit.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Lourdes, de Thierry Demaizière / Alban Teurlai [AC]

Documentaire décevant. Rien de vraiment intéressant.

Sortie en France le 2019-05-08.

Léon Morin, prêtre (1961), de Jean-Pierre Melville [AC]

Je n'ai pas accroché. De plus, trop de voix-off, qui fait penser à une adaptation de roman, et c'est effectivement le cas (roman éponyme de Béatrix Beck). Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Les météorites, de Romain Laguna [AC]

Le film ne raconte rien. Pas d'émotion. Malgré son talent, la jeune actrice Zéa Duprez ne sauve pas le film.

Sortie en France le 2019-05-08.

Gospod postoi, imeto i' e Petrunija (Dieu existe, son nom est Petrunya), de Teona Strugar Mitevska [AC]

Ça traîne et c'est mal filmé.

Sortie en France le 2019-05-01.

Chuva É Cantoria Na Aldeia Dos Mortos (Le chant de la forêt), de Renée Nader Messora / João Salaviza [AC]

Un film lent, sans émotion, et qui ne raconte pas grand chose. Photographie pas toujours bonne; après recherche sur l'IMDb, je vois que le film a été tourné en 16 mm, et c'est peut-être lié.

Sortie en France le 2019-05-08.

[2019-05-07 21:27:46 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-05-02/2019-05-07)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

The Death and Life of Otto Bloom, de Cris Jones [AC]

Superbe! Cohérent et remarquablement bien construit, ce film est aussi émouvant et artistiquement réussi. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!.

In Praise of Nothing (L'éloge du rien), de Boris Mitic [AC]

J'ai adoré. Un film poétique d'une grande qualité artistique. Belle musique. Le genre de film à rapprocher de Koyaanisqatsi (1982), Manufactured Landscapes (2006) (Paysages manufacturés) et Samsara (2011). Mais ce film est accompagné d'un texte poétique en voix-off, récité par Iggy Pop.

Vu au Lumière Bellecour à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!. La projection était suivie d'un Skype avec le réalisateur serbe Boris Mitić (qui parle français). Il a écrit le texte avant même de choisir Iggy Pop. Ce film a demandé 7 ans de tournage, par 62 personnes.

Voir aussi l'entretien enregistré lors du Festival Visions du Réel, à Nyon, en avril 2018.

Sky's the Limit, de Jérôme Thomas [AC]

Très bon documentaire sur le muralisme moderne, vu dans sa version de 90 minutes au Comoedia à Lyon (première lyonnaise, en salle 1), en présence du réalisateur Jérôme Thomas, en partenariat avec Mur69, à l'occasion du festival Peinture Fraîche.

Non coupable (1947), de Henri Decoin [AC]

Très bien. Vu en version restaurée numérique 4K au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre de Ciné Collection (programme du GRAC). Le film était suivi d'une fin alternative.

Love Possibly, de Michael Boccalini / Che Grant [AC]

Une bonne comédie romantique avec des références cinématographiques. On rit souvent. Film vu au Lumière Bellecour à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!.

Avengers: Endgame, d'Anthony Russo / Joe Russo [AC]

Bien, avec des combats très spectaculaires vers la fin, mais sans véritable surprise, trop long et parfois bavard. On pouvait s'attendre à mieux.

Vu en Dolby Cinema 3D au Pathé Vaise à Lyon, à une des rares séances en VO (comme d'habitude).

Sortie en France le 2019-04-24.

Victor et Célia (Victor & Célia), de Pierre Jolivet [AC]

J'ai bien aimé. Film entièrement tourné à Lyon.

Sortie en France le 2019-04-24.

Gon-ji-am (Gonjiam), de Beom-sik Jeong [AC]

J'ai bien aimé. Film d'horreur de type found footage. Flippant par moments vers la fin. Un problème: avec les caméras multiples et les nombreux changements de point de vue, on ne sait pas ce qui est diffusé en ligne.

Film vu au Lumière Terreaux (salle 1) à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!.

El reino, de Rodrigo Sorogoyen [AC]

Un thriller politique assez bon, mais il y a des invraisemblances importantes: l'intrigue se déroule en 2008, mais pas de smartphone, ni d'Internet.

Sortie en France le 2019-04-17.

[2019-05-01 22:47:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-04-23/2019-05-01)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

House by the River (1950) (Au fil de l'eau / House by the River), de Fritz Lang [AC]

J'ai adoré. Beaucoup de suspense et excellente mise en scène.

Sortie en France le 2019-04-24.

Casualties of War (1989) (Outrages), de Brian De Palma [AC]

Très bien. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Sabaibaru famirî (Survival Family), de Shinobu Yaguchi [AC]

Très bien. Comédie post-apocalyptique (enfin, à peu près), avec un côté écologique et humaniste. J'ai beaucoup aimé la scène des aveugles.

Vu au 8e Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques.

Ballon (Le vent de la liberté), de Michael Herbig [AC]

J'ai beaucoup aimé. D'après une incroyable histoire vraie. Du suspense en permanence.

Sortie en France le 2019-04-10.

El silencio de otros (Le silence des autres), de Robert Bahar / Almudena Carracedo [AC]

Documentaire très intéressant concernant la loi d'amnistie générale en Espagne après la mort de Franco et la plainte déposée en 2010 par des rescapés du franquisme.

Sortie en France le 2019-02-13.

Un moment d'égarement (1977), de Claude Berri [AC]

Très bien, mais j'avais préféré le remake parce qu'il était beaucoup plus drôle, et aussi pour le casting. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière (séance unique), la veille de la mort de Jean-Pierre Marielle [IMDb] (qui tient le rôle principal).

Mais vous êtes fous, d'Audrey Diwan [AC]

Très bien. D'après une histoire vraie. Et en même temps, il y a un passage instructif.

Sortie en France le 2019-04-24.

Mid90s (90's), de Jonah Hill [AC]

J'ai bien aimé. Le film a un côté documentaire et autobiographique. Il a été tourné en 16 mm au format 1.33 : 1 (4/3).

Sortie en France le 2019-04-24.

Chamboultout, d'Eric Lavaine [AC]

J'ai bien aimé. Bon casting.

Sortie en France le 2019-04-03.

Duelles, d'Olivier Masset-Depasse [AC]

Un thriller psychologique avec de la tension, mais manque de crédibilité vers la fin. D'après un roman. Bonne interprétation de Veerle Baetens et Anne Coesens (l'actrice principale du précédent film du réalisateur, Illégal (2010)).

Sortie en France le 2019-05-01.

Rizu to aoi tori (Liz et l'oiseau bleu), de Naoko Yamada [AC]

J'ai assez bien aimé. Joli film, avec une bonne réalisation, mais il me semble répétitif et parfois verbeux.

Sortie en France le 2019-04-17.

Jessica Forever, de Caroline Poggi / Jonathan Vinel [AC]

J'ai moyennement aimé. Assez intéressant pour l'esthétique, mais pas de scénario.

Sortie en France le 2019-05-01.

Cicha noc (Silent Night), de Piotr Domalewski [AC]

Moyen. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre du festival Kinopolska. Quelques fautes de français dans les sous-titres.

Deux hommes dans Manhattan (1959), de Jean-Pierre Melville [AC]

Film sans intérêt et mal joué. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

[2019-04-23 17:57:16 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-04-13/2019-04-22) / Hallucinations Collectives

(Cinema – Lyon)

Voici quelques commentaires sur certains des derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Comme je suis allé aux 26 séances du festival Hallucinations Collectives, qui s'est déroulé du 16 au 22 avril, je n'y ai mis que les longs métrages récents (à partir de 2001), qui incluent mes 6 films préférés du festival. Tout d'abord, je recommande très fortement la comédie (un tout petit peu horrifique) Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC], qui sort ce mercredi et est actuellement mon film préféré de l'année.

1987 (1987: When the Day Comes), de Joon-Hwan Jang [AC]

Grandiose! Un drame historique, avec de la tension, de la violence, de l'émotion, et aussi un peu d'humour. Vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon); c'était mon film préféré du festival et c'est aussi celui qui a obtenu le Prix du Public. Malheureusement, pas de sortie en salles en France de prévue. AlloCiné indique une sortie nationale le 1er novembre de l'année dernière, mais c'est une erreur; ils ont probablement dû confondre avec la projection à cette date au Festival du film coréen à Paris.

Freaks, de Zach Lipovsky / Adam B. Stein [AC]

Superbe! De très bonnes idées dans le scénario. Le début du film est mystérieux. La jeune actrice Lexy Kolker est extraordinaire! Belle musique.

Film vu à la soirée d'ouverture de la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). De même, il ne sortira pas en salles en France, puisque d'après AlloCiné, une sortie directe en VOD est prévue cette année.

Sennen joyû (2001) (Millennium Actress), de Satoshi Kon [AC]

Excellent film d'animation pour le scénario et la réalisation. Dans le même genre que Perfect Blue (1997) et Paprika (2006) (les deux autres films de Satoshi Kon que j'ai vus), mais en dessous.

Film vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Très rare sur grand écran.

Wij (We), de Rene Eller [AC]

Excellent! Vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Il s'agissait de la deuxième projection en France.

Der goldene Handschuh (Golden Glove), de Fatih Akin [AC]

J'ai beaucoup aimé, en particulier pour la mise en scène (avec de longs plans, permettant d'accroître le réalisme) et l'acteur principal, Jonas Dassler. Film vu en avant-première à la soirée de clôture de la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Le film sera distribué en France par Pathé (la date de sortie nationale n'est pas encore connue).

[Mise à jour du 2019-05-31] Sortie en France le 2019-06-26.

Tous les dieux du ciel, de Quarxx [AC]

Excellent, sauf les dernières secondes. Le côté fantastique (fantôme, signes dans le champ, le poulpe…) était peut-être inutile. Juste une petite question que je me pose: qu'ont fait les services sociaux pendant 20 ans?

Film vu en avant-première à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon), en présence du réalisateur et scénariste Quarxx. Il s'agit d'une extension d'un court métrage, qui devait d'ailleurs être à l'origine un long métrage. Une des difficultés: entre le tournage du court et celui des nouvelles scènes pour le long, la maison a été détruite. Et dans des champs-contrechamps, certains plans appartiennent au court et d'autres ont été tournés pour le long.

Sortie en France le 2019-05-15.

Shazam!, de David F. Sandberg [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film de super-héros assez particulier, avec beaucoup d'humour.

Sortie en France le 2019-04-03.

Pájaros de verano (Les oiseaux de passage), de Cristina Gallego / Ciro Guerra [AC]

Très bien. J'ai beaucoup aimé la façon dont le sujet (sur les origines du trafic de drogue) est traité; cela change des films hollywoodiens habituels, centrés uniquement sur l'action!

Note: le co-réalisateur Ciro Guerra est connu pour son précédent film El abrazo de la serpiente (2015) (L'étreinte du serpent).

Sortie en France le 2019-04-10.

Zavod (Factory), de Yuriy Bykov [AC]

Bien, mais trop long. Plutôt classique, entre film social, thriller et action. Bonne photographie.

Film vu en avant-première à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Il s'agissait de la deuxième projection en France, deux semaines après la première au Festival International du Film Policier de Beaune (édition 2019).

Sortie en France le 2019-07-03 2019-07-24.

Blanche comme neige, d'Anne Fontaine [AC]

J'ai bien aimé, malgré quelques défauts. Lou de Laâge est envoûtante. Belle musique de Bruno Coulais. Le film m'a un peu fait penser à Suspiria (1977) de Dario Argento: une scène où Claire court dans la forêt, la musique, et l'utilisation de la couleur rouge.

Sortie en France le 2019-04-10.

The Farthest (Sonde Voyager: En route vers l'infini), d'Emer Reynolds [AC]

Documentaire intéressant. Vu au Comoedia à Lyon, à une séance Ciné Mathématiques.

In Fabric, de Peter Strickland [AC]

J'ai bien aimé. Original, mais trop long. Des dialogues recherchés et images soignées. Il n'y a pas vraiment de scénario.

Film vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

The Curse of La Llorona (La malédiction de la dame blanche), de Michael Chaves [AC]

Film d'horreur de facture classique, mais assez efficace. Cependant, il ne fait pas très peur.

Sortie en France le 2019-04-17.

Mafak (Screwdriver), de Bassam Jarbawi [AC]

J'ai bien aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud.

Lords of Chaos, de Jonas Åkerlund [AC]

Pas mal. Le principal problème est que la langue des personnages n'est pas respectée, ce qui est assez gênant ici, car les membres du groupe norvégien sont patriotiques mais dans le film, ils parlent entre eux en anglais!

Film vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

Curiosa, de Lou Jeunet [AC]

Pas mal. Visuellement réussi, avec des effets de style, comme à un moment donné, du noir et blanc sur des images en couleur. Noémie Merlant est une nouvelle fois éblouissante. Mais le scénario, inspiré d'une histoire vraie, est peu intéressant.

Sortie en France le 2019-04-03.

Pet Sematary (Simetierre), de Kevin Kölsch / Dennis Widmyer [AC]

Film d'horreur nettement moins efficace que la première adaptation (1989), réalisée par Mary Lambert. Les différences me semblent peu convaincantes ([Révélations – non disponible]).

Sortie en France le 2019-04-10.

J'veux du soleil, de Gilles Perret / François Ruffin [AC]

Documentaire sur le début du mouvement des Gilets jaunes en France. Pas mal.

Sortie en France le 2019-04-03.

Luz, de Tilman Singer [AC]

Film très creux. Lent et sans scénario. Juste des idées de mise en scène. Vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

[2019-04-13 01:05:02 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-30/2019-04-12)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Los silencios, de Beatriz Seigner [AC]

Film magnifique. La photographie (scènes de nuit notamment) et la bande son (les sons d'ambiance) sont superbes. Scénario très bien écrit, avec son côté onirique, à la frontière du fantastique.

Sortie en France le 2019-04-03.

The Bonfire of the Vanities (1990) (Le bûcher des vanités), de Brian De Palma [AC]

Excellent, d'après un roman. Plan-séquence d'ouverture très réussi. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Note: le premier rôle de Kirsten Dunst où elle est créditée au générique.

Body Double (1984), de Brian De Palma [AC]

J'ai beaucoup aimé. Visiblement influencé par plusieurs films de Hitchcock, à commencer par Rear Window (Fenêtre sur cour).

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma. Mais il y avait un important bruit de fond quasiment omniprésent (problème avec la copie). De plus, la projection a eu lieu dans la petite salle de la Villa Lumière, car le Hangar était privatisé (et nous n'étions pas prévenu de ce changement); mais pour ce film, ce n'était pas vraiment un problème.

La noche de 12 años (Compañeros), d'Álvaro Brechner [AC]

Un film très dur basé sur des faits réels, en Uruguay. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2019-03-27.

Dumbo, de Tim Burton [AC]

Très bien, surtout la fin.

Sortie en France le 2019-03-27.

Rebelles, d'Allan Mauduit [AC]

Très bonne comédie décalée.

Sortie en France le 2019-03-13.

The Man Who Laughs (1928) (L'homme qui rit), de Paul Leni [AC]

Bien pour les images, mais trop long. Vu en version restaurée numérique 4K au Cinéma Opéra, en projection 4K.

Reprise en France le 2019-04-03.

Aïlo: Une odyssée en Laponie, de Guillaume Maidatchevsky [AC]

Documentaire intéressant, avec de somptueux paysages enneigés.

Sortie en France le 2019-03-13.

Dernier amour, de Benoît Jacquot [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. Stacy Martin est toujours aussi ravissante.

Sortie en France le 2019-03-20.

Malevil (1981), de Christian de Chalonge [AC]

J'ai bien aimé. Vu une première fois à la télévision, et revu au cinéma Le Zola à Villeurbanne en séance off Post-apo French Touch du festival Les Intergalactiques (festival de science-fiction de Lyon).

Hi, Mom! (1970), de Brian De Palma [AC]

Pas mal. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Napszállta (Sunset), de László Nemes [AC]

J'ai assez bien aimé pour l'atmosphère du film et la belle photographie, mais c'est trop long et on ne voit pas bien où le réalisateur veut en venir.

Sortie en France le 2019-03-20.

La lutte des classes, de Michel Leclerc [AC]

Pas mal. Quelques lourdeurs.

Sortie en France le 2019-04-03.

Yom Adaatou Zouli (Le jour où j'ai perdu mon ombre), de Soudade Kaadan [AC]

J'ai moyennement aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud, en présence de la réalisatrice Soudade Kaadan. Celle-ci a mis 7 ans pour faire ce film, avec sa soeur. Avant la guerre en Syrie, elle faisait des documentaires. La mise en scène est en gros plans avec une caméra qui bouge beaucoup, en hommage aux nouveaux documentaires (ceux depuis la guerre). C'est surtout ce qui m'a gêné dans le film (mais j'étais peut-être trop proche de l'écran pour ce genre de film).

Sibel, de Guillaume Giovanetti / Çagla Zencirci [AC]

Je n'ai pas tellement aimé. La langue sifflée m'a un peu gêné, car je ne trouvais pas cela crédible (en partie à cause du fait que Sibel est muette), et pourtant elle existe vraiment! Cf anecdotes AlloCiné / langage sifflé.

Sortie en France le 2019-03-06.

La flor, de Mariano Llinás [AC] [AC] [AC] [AC]

Film en 6 épisodes, regroupés en 4 parties de 3 h 30 environ. J'ai vu uniquement la première partie, composée des épisodes 1 (assez court) et 2, et la deuxième, correspondant à l'épisode 3.

  • Épisode 1: j'ai bien aimé.

  • Épisode 2: de belles chansons, mais trop bavard et soporifique.

  • Épisode 3: j'ai détesté, et cet épisode est quasiment tout en voix-off descriptive (comme s'il n'y avait pas d'image).

Au vu des trois premiers épisodes (surtout les 2 et 3), je ne compte pas voir les deux dernières parties.

Sortie en France le 2019-03-06.

Captive State, de Rupert Wyatt [AC]

Mauvais. Le scénario est confus, c'est très mal filmé, et il n'y a pas d'émotion.

Sortie en France le 2019-04-03.

[2019-04-04 15:58:16 UTC]
New Paper Accurate Complex Multiplication in Floating-Point Arithmetic

(CariBlog – MPFR)

I have a new paper, written with Jean-Michel Muller: Accurate Complex Multiplication in Floating-Point Arithmetic. It has been accepted at the 26th IEEE Symposium on Computer Arithmetic (ARITH 26), which will take place on 10–12 June 2019 in Kyoto, Japan. Abstract:

We deal with accurate complex multiplication in binary floating-point arithmetic, with an emphasis on the case where one of the operands in a double-word number. We provide an algorithm that returns a complex product with normwise relative error bound close to the best possible one, i.e., the rounding unit u.

For testing, comparisons have been done with the naive algorithm in the binary64 (double precision) and binary128 (quadruple precision) formats, and with implementations based on GNU MPFR, on x86_64 and POWER9 machines (the latter is currently the only processor with hardware binary128 support).

[2019-03-29 22:58:26 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-17/2019-03-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Raising Cain (1992) (L'esprit de Caïn), de Brian De Palma [AC]

Excellent thriller (principalement psychologique), en particulier pour son scénario avec ses fausses pistes et pour la mise en scène. Très bonne prestation de John Lithgow. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Styx, de Wolfgang Fischer [AC]

Très bien. J'ai beaucoup aimé le tout début (on croirait que les constructions humaines ont été faites pour les singes).

Sortie en France le 2019-03-27.

Ragtime (1981), de Milos Forman [AC]

Très bien. Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2019-03-20.

Boyz n the Hood (1991) (Boyz'n the Hood, la loi de la rue), de John Singleton [AC]

Très bien. Vu au Comoedia (salle 4) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée.

Rosie (Rosie Davis), de Paddy Breathnach [AC]

Émouvant et très bien interprété, en particulier par l'actrice principale Sarah Greene. Filmé caméra à l'épaule, et ici, ce n'est pas du tout désagréable. Un film qui rappelle le cinéma de Ken Loach et des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-03-13.

The Blackbird (1926) (L'oiseau noir), de Tod Browning [AC]

J'ai bien aimé. Belle performance de Lon Chaney. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Fred Escoffier, dans le cadre de la 4e édition des Soirées du cinéma muet.

Us, de Jordan Peele [AC]

Le film commence comme un bon film d'épouvante. Mais ensuite, il devient plus classique et tourne en rond. La fin est originale, mais pas du tout convaincante, avec surtout un twist qui n'apporte rien.

Sortie en France le 2019-03-20.

O Animal Cordial, de Gabriela Amaral [AC]

Pas mal. Bien pour l'atmosphère et la musique (qui fait penser aux films de David Lynch), mais film trop long et scénario assez creux. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Tarde Para Morir Joven, de Dominga Sotomayor Castillo [AC]

Un film qui se laisse voir, mais trop long. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Belmonte, de Federico Veiroj [AC]

Moyen. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sal, de William Vega

Je n'ai pas accroché, et malgré sa durée (seulement un peu plus d'une heure), le film paraît long. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

De ce réalisateur, j'avais pourtant beaucoup aimé son précédent et premier long métrage La sirga (2012).

Convoi exceptionnel, de Bertrand Blier [AC]

Pas terrible. Le film tourne en rond autour d'une seule idée.

Sortie en France le 2019-03-13.

[2019-03-17 08:52:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-09/2019-03-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

La Casa Lobo, de Joaquín Cociña / Cristóbal León [AC]

J'ai adoré. Hallucinant et cauchemardesque. Un film d'animation en stop-motion au style unique. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Le mystère Henri Pick, de Rémi Bezançon [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bon scénario, d'après le roman éponyme de David Foenkinos [IMDb].

Sortie en France le 2019-03-06.

Exfiltrés, d'Emmanuel Hamon [AC]

Très bien. Beaucoup de tension.

Sortie en France le 2019-03-06.

Stand by Me (1986), de Rob Reiner [AC]

J'ai bien aimé. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, lors de la nuit Stephen King.

A Land Imagined (Les étendues imaginaires), de Siew Hua Yeo [AC]

Joli film onirique. Très belles images, avec des couleurs qui rappellent l'esthétique de Wong Kar-wai. J'ai aussi beaucoup aimé Luna Kwok (Yue Guo), déjà vue dans Kaili Blues (2015). En revanche, le film est assez incompréhensible (tout du moins après une première vision).

Sortie en France le 2019-03-06.

You and Me (1938) (Casier judiciaire), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2019-03-06.

The Fury (1978) (Furie), de Brian De Palma [AC]

Pas mal. Bonne mise en scène, mais trop de n'importe quoi sur la fin. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Viaje al cuarto de una madre, de Celia Rico Clavellino [AC]

Pas mal. Un peu d'humour. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Cómprame un revolver, de Julio Hernández Cordón [AC]

Pas mal. Vu en avant-première aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-03-20.

Kraben rahu (Manta Ray), de Phuttiphong Aroonpheng [AC]

Film lent. Quelques belles images et moments du pure poésie. Le réalisateur s'est inspiré de David Lynch, et certaines ressemblances avec Lost Highway (1997) et Mulholland Dr. (2001) sont assez frappantes.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, à une séance du ciné-club Enjeux sur Image (Manta Ray au ciné-club le 12 mars 2019), alors que le film n'a pas encore de date de sortie en France.

Funan, de Denis Do [AC]

Pas mal. Intéressant pour le sujet, mais avis mitigé pour son traitement. Et l'animation est très basique.

Sortie en France le 2019-03-06.

José, de Li Cheng [AC]

Moyen. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Pendular, de Júlia Murat [AC]

J'ai détesté. Un film sans aucun intérêt et ennuyeux, avec des scènes de sexe pour remplir. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

[2019-03-09 11:03:45 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-01/2019-03-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Captain Marvel, d'Anna Boden / Ryan Fleck [AC]

Excellent blockbuster! De l'humour (tout d'abord avec le chat), des rebondissements, des images de très grande qualité (film vu en Dolby Cinema 3D). Le film manque un peu de souffle et d'émotion, mais on passe tout de même un très bon moment.

Sortie en France le 2019-03-06.

Le chant du loup, d'Abel Lanzac (crédité Antonin Baudry) [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film sur un sujet original, bien documenté. Belle musique du groupe Tomandandy, qui colle parfaitement au film. Très jolie fin.

Note sur le nom du réalisateur (dont c'est le premier film): Abel Lanzac est le pseudonyme d'Antonin Baudry. Au générique, il est crédité sous son propre nom.

Sortie en France le 2019-02-20.

Sisters (1972) (Soeurs de sang), de Brian De Palma [AC]

J'ai bien aimé, notamment pour quelques passages bien stressants. Le film a un peu vieilli par certains côtés, comme le faux sang faisant vraiment trop faux. Visiblement influencé par Alfred Hitchcock: Rear Window (Fenêtre sur cour) et Psycho (Psychose), et avec une musique de Bernard Herrmann. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

El Motoarrebatador (L'homme à la moto), d'Agustín Toscano [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première en prélude aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-04-03.

C'est ça l'amour, de Claire Burger [AC]

J'ai plutôt bien aimé. La jeune actrice (non professionnelle) Justine Lacroix est excellente. Très belle bande musicale non originale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice et scénariste Claire Burger. C'est un film partiellement autobiographique: certains points correspondent à la réalité, mais d'autres sont inventés, comme le passage sur la drogue (mon préféré).

Sortie en France le 2019-03-27.

Mary Queen of Scots (Marie Stuart, Reine d'Écosse), de Josie Rourke [AC]

Pas terrible. Montage bizarre et mise en scène trop classique. Le seul côté positif: quelques somptueux paysages.

Sortie en France le 2019-02-27.

Escape Room (Escape Game), d'Adam Robitel [AC]

Mauvais. La découverte des indices semble très artificielle, et il n'y a quasiment pas de tension, ni d'émotion. Le passé des personnages n'est pas du tout exploité. L'absence d'évolution au fur et à mesure des passages dans les différentes pièces est aussi regrettable. La fin est du grand n'importe quoi. Dans le même genre, Cube (1997) de Vincenzo Natali et Saw (2004) de James Wan (qui s'était inspiré de Cube) étaient très nettement meilleurs.

Sortie en France le 2019-02-27.

Jiang hu er nü (Les éternels (Ash Is Purest White)), de Zhangke Jia [AC]

Je n'ai pas du tout accroché, et le film a fini par m'endormir.

Sortie en France le 2019-02-27.

[2019-02-28 22:55:03 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-20/2019-02-28)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Green Book (Green Book: Sur les routes du sud), de Peter Farrelly [AC]

J'ai adoré. Un road-movie inspiré d'une histoire vraie, souvent drôle, et touchant. Très grande performance de Viggo Mortensen, méconnaissable. Mahershala Ali est très bon aussi.

Sortie en France le 2019-01-23.

Ralph Breaks the Internet (Ralph 2.0), de Phil Johnston / Rich Moore [AC]

Excellent! Beaucoup d'humour (le gros plus par rapport au premier volet, Wreck-It Ralph) et de références; j'ai surtout aimé celle à Star Wars. Le personnage de Vanellope est très réussi. Vu en VOST.

Note: Ne surtout pas manquer la scène au milieu du générique. Il y en a aussi une à la fin.

Sortie en France le 2019-02-13.

La chute de l'empire américain, de Denys Arcand [AC]

Excellent scénario et très bons acteurs.

Sortie en France le 2019-02-20.

Vice, d'Adam McKay [AC]

Très bon biopic sur Dick Cheney. Mise en scène originale et humoristique. Excellente prestation de Christian Bale, déjà impressionnant dans The Machinist (2004), avec un physique à l'opposé (enfin, là, grâce tout de même au maquillage, pour lequel le film a remporté l'Oscar des meilleurs maquillages et coiffures).

Sortie en France le 2019-02-13.

Dark Touch (2013), de Marina de Van [AC]

J'ai beaucoup aimé. Je n'avais pas pu voir le film à sa sortie et je l'ai finalement vu à la soirée Danger Mineur au Comoedia (Séance Hallucinée).

Happy Death Day 2U (Happy Birthdead 2 You), de Christopher Landon [AC]

Une suite à Happy Death Day (2017) (titre en France: Happy Birthdead) très réussie et bien délirante. En plus, ça se passe toujours le même jour… mais dans une dimension parallèle!

Sortie en France le 2019-02-13.

Une intime conviction, d'Antoine Raimbault [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-02-06.

Nicky Larson et le parfum de Cupidon, de Philippe Lacheau [AC]

J'ai bien aimé. Une comédie bien délirante, parfois un peu trop lourde.

Sortie en France le 2019-02-06.

¿Quién puede matar a un niño? (1976) (Les révoltés de l'an 2000), de Narciso Ibáñez Serrador [AC]

Pas mal. Des incohérences dans le scénario, ou des choses incompréhensibles. Par exemple, le journal parle des deux corps retrouvés, mais ceux-ci ne peuvent pas avoir un rapport avec les événements sur l'île, qui ont débuté plus tard (d'après ce qu'on apprend). De plus, la nuit tombe beaucoup trop vite.

Vu à la soirée Danger Mineur au Comoedia (Séance Hallucinée). Il s'agissait de la véritable VO, en espagnol et anglais.

Contrairement à ce que le titre français laisse entendre, le film ne se passe pas en l'an 2000, loin de là!

Any Given Sunday (1999) (L'enfer du dimanche), d'Oliver Stone [AC]

Pas mal. Quasiment tout en gros plans, avec une caméra qui bouge beaucoup; c'est épuisant. Seule la fin est très bien. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, à la soirée d'ouverture du 6e festival Sport, Littérature et Cinéma.

A Star Is Born, de Bradley Cooper [AC]

Pas terrible. Trop long et peu d'émotion, surtout dans la première moitié, et rien de vraiment intéressant.

Sortie en France le 2018-10-03.

Miracolo a Milano (1951) (Miracle à Milan), de Vittorio De Sica [AC]

Film simpliste. Je n'ai pas du tout accroché. Des effets spéciaux probablement bons pour l'époque, mais le film a vraiment vieilli.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

[2019-02-19 21:40:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-10/2019-02-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Alita: Battle Angel, de Robert Rodriguez [AC]

Superbe! Des scènes d'action et effets spéciaux incroyables. Alita, avec ses grands yeux, ressemble à un personnage de film d'animation… ou de manga, et on apprend d'ailleurs à la fin que le film est une adaptation d'un manga. Mais la technique a permis aussi d'avoir un personnage plus expressif que dans un film d'animation. Vu en Dolby Cinema 3D (au Gaumont Wilson à Toulouse).

Par plusieurs idées (que ce soit concernant la ville ou le personnage d'Alita), le film est assez proche du Metropolis (2001) de Rintaro.

Sortie en France le 2019-02-13.

Kabullywood, de Louis Meunier [AC]

Très bien. Un côté documentaire, avec notamment ce qui est arrivé à l'équipe de tournage (indiqué à la fin du film).

Sortie en France le 2019-02-06.

Mi obra maestra (Un coup de maître), de Gastón Duprat [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-02-06.

Flotten (The Raft), de Marcus Lindeen [AC]

Documentaire intéressant sur une expérience très originale.

Sortie en France le 2019-02-13.

Beautiful Boy (My Beautiful Boy), de Felix van Groeningen [AC]

Pas mal. Film intéressant pour son sujet, mais qui tourne en rond et manque d'émotion. D'après le livre du père et celui du fils.

Sortie en France le 2019-02-06.

Minuscule - Les mandibules du bout du monde (Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde), de Hélène Giraud / Thomas Szabo [AC]

Pas mal. Joli film sans dialogue, mais sans véritable enjeu.

Sortie en France le 2019-01-30.

Tout ce qu'il me reste de la révolution, de Judith Davis [AC]

On rit un peu. À part ça, je n'ai pas vraiment accroché. Le film ne va nulle part.

Sortie en France le 2019-02-06.

[2019-02-10 00:30:05 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-05/2019-02-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement Les drapeaux de papier, de Nathan Ambrosioni [AC], que j'avais vu avant-première et qui sort mercredi prochain.

Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC]

Doublement génial! Un film qu'il faut aller voir en en connaissant le moins possible sur le scénario. Je l'ai vu en avant-première au cinéma Lumière Bellecour (salle pleine) dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo), et je n'avais d'ailleurs quasiment rien lu sur le sujet du film. [Mise à jour du 2019-02-15] Il y a reçu le Soleil d'or (prix décerné par le public): palmarès 2019.

Note: Exceptionnellement, je dirais que ce film est à voir de préférence dans une petite salle (c'était mon cas, au Lumière Bellecour); le style du film s'y prête bien. J'aurais tendance à recommander ce film même à ceux qui n'aiment pas les films d'horreur.

Sortie en France le 2019-03-27 2019-04-24.

Yurigokoro, de Naoto Kumazawa [AC]

Excellent film, en particulier concernant le scénario et le montage (il s'agit d'une adaptation d'un roman). Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

The Mule (La mule), de Clint Eastwood [AC]

Excellent, jusqu'à la fin.

Sortie en France le 2019-01-23.

First They Killed My Father (D'abord, ils ont tué mon père), d'Angelina Jolie [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film très dur, porté par sa jeune interprète Sareum Srey Moch. Image de très grande qualité, notamment grâce à un tournage et une projection en 4K.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre du Festival International du Film sur le Handicap (salle privatisée).

Eaten by Lions, de Jason Wingard [AC]

Très bonne comédie vue au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock.

L'Ordre des médecins, de David Roux [AC]

J'ai bien aimé, malgré quelques longueurs sur la fin.

Sortie en France le 2019-01-23.

Ulysse & Mona, de Sébastien Betbeder [AC]

Joli film, émouvant.

Sortie en France le 2019-01-30.

How to Train Your Dragon: The Hidden World (Dragons 3: Le monde caché), de Dean DeBlois [AC]

Pas mal. Début décevant. Le film se rattrape vers la fin, avec un passage magnifique. Très belle musique.

Sortie en France le 2019-02-06.

Inland Sea, de Kazuhiro Sôda [AC]

Pas mal. Documentaire tourné en couleur, mais converti en noir et blanc; seul le dernier plan a été laissé en couleur. Parfois bavard (car une des habitantes l'est). J'ai particulièrement aimé les chats.

Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

[2019-02-04 23:33:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-27/2019-02-04)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement The Favourite (La favorite), de Yorgos Lanthimos [AC], que j'avais vu avant-première.

Di qiu zui hou de ye wan (Un grand voyage vers la nuit), de Gan Bi [AC]

J'ai adoré, surtout pour la seconde partie: un plan-séquence magistral et hallucinant d'une heure, en 3D. Très belle photographie de nuit, tout au long du film, et très bonne bande son, que ce soit la musique ou les sons d'ambiance (il faut être dans une bonne salle pour en profiter).

Déjà Kaili Blues (2015), le premier et précédent long métrage du réalisateur, avait un plan-séquence extraordinaire de 41 minutes, dont une spécificité était qu'il mêlait divers moyens de transport. J'aurais bien aimé une nouvelle fois un passage en bateau. Dommage. Mais bon, on a autre chose…

Le film ne passant à Lyon que dans une petite salle en 2D avec un petit écran (au Lumière Bellecour), je suis allé le voir à Paris, à UGC Ciné Cité Les Halles, où il passait en 3D, dans une petite salle, mais avec un écran plutôt grand (ce qui est l'important). Je ne suis pas déçu d'avoir pris cette décision.

Sortie en France le 2019-01-30.

Edmond, d'Alexis Michalik [AC]

Très bien. On rit souvent. Et on ne se rend même pas compte qu'il s'agit d'une adaptation d'une pièce de théâtre (Alexis Michalik a porté à l'écran sa propre pièce).

Sortie en France le 2019-01-09.

Trop belge pour toi, de Raphaël Balboni / Méryl Fortunat-Rossi / Pablo Munoz Gomez / Xavier Seron / Ann Sirot [AC]

Très bien. Programme de courts métrages vu au Comoedia (salle 2, quasiment pleine) à Lyon, en présence des réalisateurs Ann Sirot et Pablo Munoz Gomez:

C'est L'ours noir mon préféré.

Sortie en France le 2019-02-02.

It Happened Tomorrow (1944) (C'est arrivé demain), de René Clair [AC]

Comédie fantastique très bien écrite. Et très belle restauration.

Film vu au Cinéma Opéra à Lyon.

Reprise en France le 2018-12-12.

Rupan sansei: Kariosutoro no shiro (1979) (Le château de Cagliostro), de Hayao Miyazaki [AC]

C'est n'importe quoi, mais inventif et bien rigolo. J'ai particulièrement apprécié la séquence dans les engrenages.

À Lyon, le film n'est passé que dans une petite salle au Comoedia, avec peu de séances en VO. La séance à laquelle j'ai voulu aller était complète, et j'ai dû aller voir le film alors que j'étais crevé, car la VO disparaissait la semaine suivante (hors séances le matin en semaine, pour retraités et sans-emploi)!

Sortie en France le 2019-01-23.

Psycho (1998), de Gus Van Sant [AC]

Remake quasiment plan par plan du Psycho (1960) d'Alfred Hitchcock. J'ai bien aimé, et je pense même que je l'ai préféré au Hitchcock (qui a vieilli, je trouve), que j'avais vu en 2009. Très bon plan-séquence d'ouverture (ce que le Hitchcock n'a pas).

Note: le film se passe en 1998 et on voit des billets de 1000 dollars, alors que ceux-ci ne sont plus en circulation depuis 1969.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

Creed II (Creed 2), de Steven Caple Jr. [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Moins bien que le premier volet, Creed (2015).

Sortie en France le 2019-01-09.

Sorry to Bother You, de Boots Riley [AC]

Pas mal. Le style fait penser à du Michel Gondry; d'ailleurs, il y a une référence explicite et Michel Gondry est dans les remerciements. Mais il y a des longueurs et il manque un véritable scénario.

Sortie en France le 2019-01-30.

Deux fils, de Félix Moati [AC]

Pas mal. On rit de temps en temps. Mais il n'y a pas vraiment de scénario. Vu en avant-première au Comoedia (salle 1, pleine) à Lyon, en présence du réalisateur Félix Moati, de l'acteur Vincent Lacoste et du producteur Pierre Guyard.

Sortie en France le 2019-02-13.

Alien Crystal Palace, d'Arielle Dombasle [AC]

Pas terrible. Original, mais brouillon et incompréhensible.

Film très mal distribué, vu à Paris (au Luminor Hôtel de Ville), car j'y étais (cf plus haut).

Sortie en France le 2019-01-23.



webmaster@vinc17.org