Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

A Quiet Place: Day One (2024) (Sans un bruit: jour 1), de Michael Sarnoski [AC]

Pas mal. Le scénario manque de logique et n'apporte rien. Ce film est loin derrière les deux premiers volets, qui étaient réalisés par John Krasinski.

Sortie en France le 2024-06-26.

The Monk and the Gun (2023) (Le moine et le fusil), de Pawo Choyning Dorji [AC]

Très bien, pour le scénario notamment. Par le réalisateur de l'excellent film L'école du bout du monde (2019).

Sortie en France le 2024-06-26.

Kinds of Kindness (2024), de Yorgos Lanthimos [AC]

J'ai détesté. Film terriblement ennuyeux. Aucun sens.

Sortie en France le 2024-06-26.

Les pistolets en plastique (2024), de Jean-Christophe Meurisse [AC]

J'ai bien aimé. Comédie loufoque, avec une scène un peu gore.

Sortie en France le 2024-06-26.

Le comte de Monte-Cristo (2024), d'Alexandre de La Patellière / Matthieu Delaporte [AC]

Excellent, avec un superbe casting et de très beaux décors. Les 3 heures passent vite.

Sortie en France le 2024-06-28.

Shichinin no samurai (1954) (Les sept samouraïs), d'Akira Kurosawa [AC]

J'ai bien aimé pour certaines scènes (celles avec la fille, et le combat sous la pluie et dans la boue), mais sur les 3 heures et demie, il y a beaucoup de longueurs, sans ce que soit vraiment intéressant. De plus, la qualité de la photographie en noir et blanc n'est pas terrible: trop sombre dans l'ensemble, pas assez contrastée dans les noirs. Pour une fois, j'ai trouvé le remake américain, The Magnificent Seven (1960), bien meilleur.

Vu au Comoedia à Lyon, à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée en juillet 2013. Le film passait initialement dans une petite salle (la 6) à raison d'une séance par jour. J'ai préféré attendre la 3e semaine, où il n'y avait plus qu'une seule séance le dimanche matin, mais dans une grande salle (la 1).

Reprise en France le 2024-07-03.

Paris, Texas (1984), de Wim Wenders [AC]

Magnifique! Vu pour la première fois en 2008, à l'Institut Lumière. La première moitié de la copie 35 mm était malheureusement en VF (c'est cependant la partie la moins importante). Les séquences dans le peep-show, avec la ravissante Nastassja Kinski (la fille de Klaus Kinski), sont une véritable merveille.

Revu en mai 2014, en avant-première de la reprise en salles, toujours à l'Institut Lumière, mais cette fois en numérique et complètement en VOST.

Reprise en France le 2024-07-03.

Taifû kurabu (1985) (Typhoon Club), de Shinji Sômai [AC]

J'ai assez bien aimé. Le plus intéressant: la seconde partie, notamment quelques scènes surréalistes vers la fin.

Reprise en France le 2024-07-03.

Pendant ce temps sur Terre (2024), de Jérémy Clapin [AC]

Très bien, mais je suis vraiment déçu par la fin. En partie animé.

Vu en avant-première à la 17e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, mars/avril 2024), en présence du réalisateur et scénariste Jérémy Clapin. C'était la 3e projection française. Il y a obtenu le Prix du jury (jury jeunes: prix décerné par des utilisateurs du pass Culture) de la compétition longs métrages.

Sortie en France le 2024-07-03.

Elyas (2024), de Florent-Emilio Siri [AC]

Un bon film d'action, avec Roschdy Zem. Il y a tout de même des invraisemblances, comme le défaut dans le deepfake.

Sortie en France le 2024-07-03.

Les fantômes (2024), de Jonathan Millet [AC]

Un bon thriller inspiré de faits réels (à l'origine, le réalisateur Jonathan Millet voulait faire encore un documentaire).

Sortie en France le 2024-07-03.

Dead or Alive: Hanzaisha (1999) (Dead or Alive), de Takashi Miike [AC]

Vu à l'Étrange Festival 2003 (nuit Dead or Alive: trilogie projetée pour la première fois en France); projection précédée d'une présentation très marrante du réalisateur Takashi Miike. Premier volet (probablement le plus réussi) d'une trilogie (avec Dead or Alive 2: Tôbôsha et Dead or Alive: Final) dont les différentes parties n'ont pas grand chose à voir les unes avec les autres, que ce soit au niveau de l'histoire ou du style. Le film commence très fort par une sorte de clip très violent et gore; le meilleur passage est certainement la scène finale complètement délirante du combat entre les deux héros. Bref, un très bon film souvent drôle qu'il ne faut pas du tout prendre au sérieux.

Reprise en France le 2024-07-10.

Dead or Alive 2: Tôbôsha (2000) (Dead or Alive 2), de Takashi Miike [AC]

Vu à l'Étrange Festival 2003 (nuit Dead or Alive: trilogie projetée pour la première fois en France); projection précédée d'une présentation très marrante du réalisateur Takashi Miike. Deuxième volet d'une trilogie (avec Dead or Alive: Hanzaisha et Dead or Alive: Final) dont les différentes parties n'ont pas grand chose à voir les unes avec les autres, que ce soit au niveau de l'histoire ou du style. Encore une réussite.

Reprise en France le 2024-07-10.

Dead or Alive: Final (2002) (Dead or Alive 3), de Takashi Miike [AC]

Vu à l'Étrange Festival 2003 (nuit Dead or Alive: trilogie projetée pour la première fois en France); projection précédée d'une présentation très marrante du réalisateur Takashi Miike. Troisième volet d'une trilogie (avec Dead or Alive: Hanzaisha et Dead or Alive 2: Tôbôsha). Il s'agit cette fois-ci d'un film de science-fiction. Mais c'est assez ennuyeux, à part la scène finale, grandiose.

Reprise en France le 2024-07-10.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (2001), de Jean-Pierre Jeunet [AC]

Vu en avant-première à l'UGC Saint-Jean à Nancy, en présence de Jean-Pierre Jeunet et d'Audrey Tautou. Tout est superbe: images, musique (Yann Tiersen a été découvert par Jean-Pierre Jeunet un peu par hasard!), acteurs... C'est un de mes films préférés!

Quelques anecdotes: Jean-Pierre Jeunet a passé son enfance à Nancy, et la boîte de bergamotes en est une référence. Outre cela, la scène du poisson rouge et celle des billes sont inspirées d'événements qui se sont passés à Nancy.

Lien additionnel: Wikipedia.

Reprise en France le 2024-07-24.

Monolith (2022), de Matt Vesely [AC]

Moyen. Film avec un seul personnage + des voix et une vidéo. Peu convaincant. Il devient plus intéressant vers la fin, à partir de la vidéo.

Vu à la 5e édition du festival Grindhouse Paradise (salle 1 de l'American Cosmograph à Toulouse, avril 2024); fiche du film; film en compétition.

Sortie en France le 2024-07-24.

Il gattopardo (1963) (Le guépard), de Luchino Visconti [AC]

J'ai bien aimé. Vu en copie restaurée et projection numérique haute définition dans le cadre du festival Lumière 2010 (Grand Lyon Film Festival), section Le cinéma de Luchino Visconti; fiche film. C'était mon film préféré dans cette section.

Reprise en France le 2024-07-31.

L'innocente (1976) (L'innocent), de Luchino Visconti [AC]

Mauvais. Vu dans le cadre du festival Lumière 2010 (Grand Lyon Film Festival), section Le cinéma de Luchino Visconti; fiche film. La qualité de la projection était déplorable: le film était en VF, la résolution de l'image était mauvaise (probablement un DVD), et à un quart d'heure de la fin, 10 minutes du film ont sauté!

Reprise en France le 2024-07-31.

Intouchables (2011), d'Olivier Nakache / Éric Toledano [AC]

Excellent film, inspiré d'une histoire vraie. Très drôle, notamment grâce aux deux acteurs principaux (François Cluzet et Omar Sy). C'est Alba Gaïa Bellugi qui joue la fille.

Reprise en France le 2024-07-31.

Mantícora (2022) (Creaturas), de Carlos Vermut [AC]

Bouleversant, mais un peu long. Vu en avant-première aux 39es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2023).

Sortie en France le 2024-07-31.



webmaster@vinc17.org