Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Knock (1951), de Guy Lefranc [AC] [CaC]

Pas mal. La mise en scène est trop statique, ce qui fait penser à du théâtre filmé. L'excellent Louis Jouvet présente l'intérêt essentiel du film.

Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2017-10-18.

Chung Hing sam lam (1994) (Chungking Express), de Kar-Wai Wong [AC] [CaC]

Pas mal. Assez original, mais répétitif.

Vu à l'Institut Lumière en avant-première de sa reprise en salles en version restaurée. Bizarrement, il y est passé après Les anges déchus (1995), qui est la suite de ce film. Je pense avoir légèrement préféré Chungking Express.

Reprise en France le 2017-10-18.

Dung che sai duk (1994) (Les cendres du temps / Les cendres du temps - Redux), de Kar-Wai Wong [AC] [AC] [CaC]

La version de 1994 est ennuyeuse et très moyenne. La version redux est un très beau film, images et musique magnifiques; malheureusement, on ne comprend pas grand chose, et à ce compte-là, j'aurais préféré un film avec moins de voix-off.

Parmi les films du réalisateur, mon préféré est la version redux de celui-ci (uniquement), parce que c'est le plus beau. Mais 2046 n'en est pas loin.

Le meilleur résumé de la version redux que j'ai vu est celui dans la critique d'Anne-Violaine Houcke (critique également très intéressante).

Reprise en France le 2017-10-18.

Do lok tin si (1995) (Les anges déchus), de Kar-Wai Wong [AC] [CaC]

Pas mal. J'ai beaucoup aimé la réalisation inventive et la photographie. Mais je n'ai pas accroché au scénario et j'ai trouvé le film trop long.

Vu à l'Institut Lumière en avant-première de sa reprise en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2017-10-18.

The Square, de Ruben Östlund [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Film trop long, même si je ne me suis pas ennuyé. Dans le même style que Snow Therapy (2014) (du même réalisateur), qui était nettement meilleur.

Il y a tout de même des passages excellents, comme celui de l'interview au tout début et celui sur le Comic Sans.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC 2017.

Sortie en France le 2017-10-18.

Zombillénium, d'Arthur de Pins / Alexis Ducord [AC] [CaC]

Pas mal. J'aime bien le thème, mais finalement, le film ne contient rien de bien extraordinaire et manque d'humour et d'émotion.

Sortie en France le 2017-10-18.

Laissez bronzer les cadavres, de Hélène Cattet / Bruno Forzani [AC] [CaC]

Dans l'ensemble, le style du film est superbe, quoique certains effets sont abusifs et épuisants pour les yeux. Malheureusement, le scénario est très creux. En gros, ça ressemble juste à un long film expérimental.

Note: l'affiche du film est magnifique!

Sortie en France le 2017-10-18.

Knock, de Lorraine Lévy [AC] [CaC]

Rien de véritablement intéressant. On ne rit quasiment pas. C'est même parfois agaçant. Le bon casting ne sauve pas le film.

Libre adaptation de la pièce Knock ou le Triomphe de la médecine de Jules Romains [IMDb]; la place du village est d'ailleurs à son nom!

Sortie en France le 2017-10-18.

Aala Kaf Ifrit (La Belle et la Meute), de Khaled Walid Barsaoui / Kaouther Ben Hania [AC] [CaC]

Terrifiant, surtout quand on n'a rien lu sur le film avant de le voir. Superbe mise en scène, en plans-séquences. Mariam Al Ferjani est extraordinaire; on oublie que c'est une actrice.

Sortie en France le 2017-10-18.

Secret Superstar, d'Advait Chandan [AC]

Très bien. Belle performance de la jeune actrice Zaira Wasim, mais qui ne chante pas elle-même les chansons.

Vu au Pathé Vaise à Lyon. Les lumières sont restées allumées pendant les 20 premières minutes du film!

Sortie en France le 2017-10-19.

Oktyabr (1928) (Octobre), de Grigoriy Aleksandrov / Sergei M. Eisenstein [AC] [CaC] [CaC]

Bien, principalement pour le côté artistique. Un film muet moderne par son montage, à la limite expérimental. Il aurait peut-être fallu des explications avant de voir le film, afin de pouvoir suivre. Les images de nuit, vers la fin, sont magnifiques. J'ai plus ou moins apprécié la musique. Film trop propagandiste. Vu à l'Institut Lumière en 2012, dans le cadre du cycle sur le cinéma russe.

Reprise en France le 2017-10-25.

The Nut Job 2: Nutty by Nature (Opération casse-noisette 2), de Cal Brunker [AC] [CaC]

Un film d'animation qui se laisse voir, amusant, sans plus. Le scénario est très classique pour ce genre de film, sans surprise, et on ne rit pas énormément.

Vu en VF. Je n'ai pas vu le premier volet.

Sortie en France le 2017-10-25.

Thor: Ragnarok, de Taika Waititi [AC] [CaC]

Grandiose! Le meilleur film de super-héros que j'ai vu, avec Doctor Strange (2016). Visuellement superbe. Beaucoup d'humour et de l'autodérision. J'avais aussi adoré les deux opus précédents, Thor (2011) et Thor: The Dark World (2013), mais là, c'est encore au-dessus.

Comme dans le précédent, il y a une scène dans le générique et une autre après le générique.

Vu en 3D IMAX VOST, au Pathé Carré de Soie (métropole de Lyon). Quasiment indispensable pour ce genre de film.

Sortie en France le 2017-10-25.

Ucitelka (Leçon de classes), de Jan Hrebejk [AC] [CaC]

Très bien. Un film cruel. Montage intéressant au tout début, avec le parallèle entre les élèves et leurs parents dans la salle de classe.

Sortie en France le 2017-10-25.

Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel [AC] [CaC]

Magnifique à tout point de vue: la mise en scène, avec ses longs plans, ses mouvements de caméras, les plans dans les miroirs, etc., le scénario (tiré du roman éponyme de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013), la photographie, les costumes (masques), les décors, les acteurs, et la musique.

Vu en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Certains points m'ont fait penser à Jean-Pierre Jeunet et à Tim Burton.

Sortie en France le 2017-10-25.

Logan Lucky, de Steven Soderbergh [AC] [CaC]

Excellent film de braquage, avec des situations originales et de l'humour. J'aime beaucoup le truc de la ligne téléphonique.

Sortie en France le 2017-10-25.

Teströl és lélekröl (Corps et âme), d'Ildikó Enyedi [AC] [CaC]

Je n'ai pas du tout accroché au film.

Sortie en France le 2017-10-25.

Pour le réconfort, de Vincent Macaigne [AC] [CaC]

Très bien. Un film sur la lutte des classes dans un style théâtral, basé sur ses dialogues et les relations entre les personnages. On rit assez souvent. Format 1.33 (4/3), ce qui est assez rare de nos jours, qui convient bien à ce genre de film. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2017 (fiche du film).

Sortie en France le 2017-10-25.

Des bobines et des hommes, de Charlotte Pouch [AC] [CaC]

Documentaire intéressant concernant l'usine textile Bel Maille après la mise en redressement judiciaire de l'entreprise, causée par la mauvaise gestion de son patron Stéphane Ziegler (et même pire qu'une mauvaise gestion…). C'est dans cette usine et à ce moment-là qu'a été tourné en partie le film La fille du patron (2015) d'Olivier Loustau; il en est d'ailleurs question au début et à la fin de ce documentaire. À ce propos, lorsque j'avais vu La fille du patron en décembre 2015, il avait été dit qu'un documentaire était en préparation. C'est celui-ci…

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce (qui a lieu dans plusieurs salles UGC en France).

Sortie en France le 2017-10-25.

Sans adieu, de Christophe Agou [AC] [CaC]

Documentaire sans intérêt et trop long. Image de mauvaise qualité: du DVCAM (source: Secrets de tournage sur AlloCiné).

Sortie en France le 2017-10-25.

Carrie (1976) (Carrie / Carrie au bal du diable), de Brian De Palma [AC] [CaC]

Vu une première fois à la télévision (j'avais moyennement aimé) et revu sur grand écran en VO lors de la nuit Stephen King (13e Épouvantable Vendredi) à l'Institut Lumière en 2011. J'ai cette fois beaucoup aimé. La scène de la danse est une de mes préférées. J'ai aussi apprécié les très belles couleurs.

Reprise en France le 2017-11-01.

The Burning (1981) (Carnage), de Tony Maylam [AC] [CaC]

Un slasher avec quelques scènes de nudité. J'ai bien aimé. À noter que c'est la première apparition de Holly Hunter à l'écran. Très bonne musique de Rick Wakeman pour ce genre de film; elle fait parfois penser à celle de Goblin.

C'est le hasard du calendrier (la reprise en salles étant prévue depuis suffisamment longtemps), le film a été écrit et produit par… Harvey Weinstein (c'est sa première production). Pompé sur Friday the 13th (1980) (Vendredi 13).

Vu dans la toute nouvelle salle 9 du Comoedia à Lyon le 2017-10-31 (soirée Halloween), en avant-première de sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-01.

Geostorm, de Dean Devlin [AC] [CaC]

Le film commence plutôt bien, comme un thriller d'anticipation, sans temps mort, puis il vire dans le n'importe quoi le plus total. Il y a même le chien habituel, dont le réalisateur se préoccupe du sort (deux petites scènes complètement inutiles, histoire de montrer qu'on n'a pas oublié le chien). Quant aux effets spéciaux, ils n'impressionnent plus. Note: je n'ai pu voir le film qu'en 2D, car il n'y avait pas de 3D pour la VO.

Sortie en France le 2017-11-01.

Le Fidèle, de Michaël R. Roskam [AC] [CaC]

Entre policier et film romantique. J'ai bien aimé. Film en 3 parties; c'est la deuxième que j'ai préférée.

Sortie en France le 2017-11-01.

Jeune femme, de Léonor Serraille [AC] [CaC]

Très bien, notamment grâce à l'énergie de l'actrice principale, Laetitia Dosch. C'est le film qui a obtenu la Caméra d'Or à Cannes en 2017. Seul le scénario m'a un peu déçu: ça tourne en rond. Film vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon, en juin 2017.

Sortie en France le 2017-11-01.

The Killing of a Sacred Deer (Mise à mort du cerf sacré), de Yorgos Lanthimos [AC] [CaC]

Raté. Pas mal pour l'atmosphère et le côté étrange, mais beaucoup trop long, compte tenu du fait que le film ne raconte pas grand chose, et même agaçant.

Sortie en France le 2017-11-01.

Die göttliche Ordnung (Les Conquérantes), de Petra Biondina Volpe [AC] [CaC]

Le seul intérêt: le sujet du film; on peut le voir en partie comme la version suisse de Suffragette (2015) (que j'avais beaucoup aimé): d'un côté, le droit de vote des femmes en Suisse, et de l'autre côté, la place de la femme. Malheureusement, ça ressemble ici à un téléfilm: réalisation très plate avec beaucoup de plans trop courts, scénario sans surprise, construit uniquement de manière à traiter le sujet (il manque une véritable histoire derrière), personnages stéréotypés et non introduits. On a l'impression que beaucoup de choses ont été coupées au montage. Le jeu des actrices principales (et des acteurs) ne m'a pas non plus convaincu, à part peut-être Sibylle Brunner et Marta Zoffoli. Le film bénéficie tout de même d'un peu d'humour.

Sortie en France le 2017-11-01.

D'après une histoire vraie, de Roman Polanski [AC] [CaC]

Pas mal. Un des moins bons longs métrages de Roman Polanski. Le film traîne un peu et n'est pas très convaincant. Bonne prestation d'Eva Green, mais Emmanuelle Seigner est décevante; elle semble lire son texte. Belle musique d'Alexandre Desplat.

Sortie en France le 2017-11-01.

Carbone, d'Olivier Marchal [AC] [CaC]

Très bon thriller, inspiré de l'affaire de la fraude à la TVA sur les quotas de carbone. Mais le film ne s'attarde pas sur la fraude elle-même; il traite essentiellement des relations entre les personnages.

Sortie en France le 2017-11-01.

Ex Libris: New York Public Library, de Frederick Wiseman [AC] [CaC]

Comme dans les derniers documentaires de Frederick Wiseman, c'est beaucoup trop long (plus de 3 heures) et ce n'est pas structuré (et sans commentaires). Mais contrairement aux autres, celui-ci se répète et n'est pas très intéressant, à l'exception de l'excellent passage sur l'esclavage et les manuels scolaires à la fin du film.

Sortie en France le 2017-11-01.

Carré 35, d'Éric Caravaca [AC] [CaC]

Excellent documentaire, construit comme une fiction (une enquête, des révélations…), vu en présence du réalisateur Éric Caravaca. Belle musique.

Sortie en France le 2017-11-01.

Braguino, de Clément Cogitore [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Une situation originale. Mais le documentaire ne raconte pas grand chose.

Sortie en France le 2017-11-01.

L'assassin habite... au 21 (1942), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Superbe! Excellents dialogues! Film vu à l'Institut Lumière en version restaurée numérique 2K.

Reprise en France le 2017-11-08.

Le corbeau (1943), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Le film tourne en rond sans que l'intrigue évolue véritablement, et les personnages ne sont pas attachants. Finalement, peu importe l'identité du corbeau (et ce n'est d'ailleurs pas l'intérêt du film). Le problème du film est peut-être qu'il est trop long. Vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

Quai des Orfèvres (1947), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Très bien. Vu en version restaurée dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

Miquette et sa mère (1950), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Bonne comédie vue à l'Institut Lumière (Villa Lumière), dans le cadre du rendez-vous mensuel 16 mm, noir & blanc. Raymond Chirat, qui a présenté le film comme d'habitude, a dit à la fin qu'une scène manquait dans la copie.

Reprise en France le 2017-11-08.

Les diaboliques (1955), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Superbe! Un excellent scénario (d'après un roman de Boileau-Narcejac) et de l'humour. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

La première apparition de Johnny Hallyday à l'écran (il n'est pas crédité).

Reprise en France le 2017-11-08.

Le mystère Picasso (1956), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Un film hors norme. Excellent! Vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

Les espions (1957), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Trop long. Vu en version restaurée numérique 2K dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

La vérité (1960), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Excellent film de procès, surtout grâce aux acteurs.

Reprise en France le 2017-11-08.

You Were Never Really Here (A Beautiful Day), de Lynne Ramsay [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Un film particulier, d'après un roman.

Sortie en France le 2017-11-08.

Ray (Paradis), d'Andrey Konchalovskiy [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Le montage, entre interrogatoires et flashbacks, fonctionne mal, et il y a des longueurs.

Sortie en France le 2017-11-15.

O Cônsul de Bordéus (Le Consul de Bordeaux), de João Correa / Francisco Manso [AC] [CaC]

Excellent film, émouvant, sur le Consul du Portugal à Bordeaux Aristides de Sousa Mendes pendant la Seconde Guerre mondiale. Les couleurs et la musique sont très belles. Film vu aux 28es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2012), en présence du réalisateur João Correa et du compositeur et producteur Henri Seroka. Cela devait être à l'origine une série télé; plusieurs épisodes avaient d'ailleurs déjà été écrits. Le budget était faible, et faute de financement français, aucune scène n'a été tournée à Bordeaux. La symphonie que l'on voit jouer dans le film s'appelle Symphonie pour Viana do Castelo, du nom de la ville portugaise Viana do Castelo, où a été tourné le film; elle est jouée par des enfants de 12 à 16 ans de l'Escola Profissional de Música de Viana do Castelo.

Sortie en France le 2017-11-22.

The Piano (1993) (La leçon de piano), de Jane Campion [AC] [CaC]

Chef-d'oeuvre! Le film est magnifique à tout point de vue: la réalisation avec des plans superbes (que ce soit de la plage, ou de la mère et la fille, en particulier), la photographie de Stuart Dryburgh (qui fera aussi celle de The Painted Veil (2006), un film par ailleurs avec de grandes similarités), la musique de Michael Nyman, et de manière générale, beaucoup de poésie, notamment dans les dialogues. Les 4 acteurs principaux sont excellents, mais c'est Anna Paquin (pour son premier film) la plus étonnante. Scénario très intéressant également. C'est peut-être la plus belle Palme d'or.

J'avais vu le film une première fois à la télévision, et je l'ai vu pour la première fois au cinéma à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre d'UGC Culte.

Reprise en France le 2017-11-29.

Alba, d'Ana Cristina Barragán [AC] [CaC]

Pas mal. Un peu trop long. Vu aux 33es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2017).

Sortie en France le 2017-11-29.

Makala, d'Emmanuel Gras [AC] [CaC]

Un documentaire saisissant, quoique parfois trop lent. Grand Prix Nespresso Semaine de la Critique à Cannes en 2017. Vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon, en juin 2017.

Sortie en France le 2017-12-06.

A Fábrica de Nada (L'usine de rien), de Pedro Pinho [AC]

Sujet intéressant, mais le film est beaucoup trop long. Le passage en comédie musicale (vers la fin) est mauvais. Sur le fond, j'ai de gros doutes sur l'autogestion dans ce cas particulier; le film aborde bien les limites, cependant ça ne va pas plus loin.

Sortie en France le 2017-12-13.

Hikari (Vers la lumière), de Naomi Kawase [AC] [CaC]

Très beau film, unique en son genre: le sujet est nouveau; ce n'est pas du tout un film qu'on a l'impression d'avoir déjà vu. Belle musique. Vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon, en juin 2017.

Sortie en France le 2018-01-10.

Zéro phyto 100% bio, de Guillaume Bodin [AC] [CaC]

Documentaire très intéressant vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Guillaume Bodin. Dans la lignée de Nos enfants nous accuseront (2008) de Jean-Paul Jaud; on voit d'ailleurs une affiche de ce film dans une cantine.

Sortie en France le 2018-01-31.

Como Nossos Pais (Comme nos parents), de Laís Bodanzky [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce (qui a lieu dans plusieurs salles UGC en France).

Sortie en France le 2018-02-07.

The Shape of Water (La forme de l'eau), de Guillermo del Toro [AC] [CaC]

Très beau film, vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Guillermo del Toro et du compositeur Alexandre Desplat, dans le cadre du festival Lumière 2017; c'était la première française.

Sortie en France le 2018-02-21.

Le ciel étoilé au-dessus de ma tête, d'Ilan Klipper [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Un film en huis clos assez fou, avec des passages très drôles. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2017 (fiche du film).

Sortie en France le 2018-03-07.

Sanpo suru shinryakusha (Avant que nous disparaissions), de Kiyoshi Kurosawa [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce (qui a lieu dans plusieurs salles UGC en France).

Sortie en France le 2018-03-14.

Körhinta (Un petit carrousel de fête), de Zoltán Fábri [AC] [CaC]

Très bien, en particulier la mise en scène des scènes de manège et de danse. Sublime actrice principale Mari Töröcsik. Film vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2017. Il a été dit que le film devrait sortir en salles en mars 2018.

Sortie en France en 2018-03.

Lindy Lou, Juror Number 2 (Lindy Lou, jurée numéro 2), de Florent Vassault [AC]

Documentaire très intéressant sur la peine de mort et ce qu'en pensent les jurés plusieurs années après avoir envoyé un meurtrier à la mort, ainsi que l'effet qu'a eu leur décision sur eux-mêmes. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce (qui a lieu dans plusieurs salles UGC en France), plus d'un an avant sa sortie prévue en France.

Sortie en France le 2018-10-10.



webmaster@vinc17.org